OLAP en pratique - Oracle Express


Page précédente

Retour à l'étape 1

Page suivante

Etape 1 : La structure

Grâce aux exemples de la partie précédente "OLAP par l'exemple", la base de données OLAP de la société "Au Bon Pied" existe maintenant sur le papier. Pour la rendre un peu plus interactive, nous allons utiliser quelques produits du marché. Pour l'instant, je vous propose d'utiliser Oracle Express.

IMPORTANT : Le produit Oracle Express est aujourd'hui obsolète, le moteur multidimentionnel d'Oracle est désormais intégré directement au sein du produit 9i, 10g ou 11g. Vous ne pourrez donc sans doute pas vous procurer le logiciel et reproduire l'exemple comme indiqué, mais les concepts restent valables.

Il est très important de préciser que j'ai choisi Oracle Express uniquement parce-que je connais bien ses fonctionnalités. Si vous désirez une étude comparative entre les produits OLAP, je vous suggère les sites référencés ici. Enfin, toute proposition de pages pour "OLAP en pratique" s'appuyant sur d'autres produit sera la bienvenue. C'est avec grand plaisir que je les intégrerai dans ce site.

Pour construire très rapidement et très simplement une base multidimensionnelle, Oracle propose un outil interactif intitulé Oracle Express Administrator . Nous allons utiliser ce produit dans cette première étape, pour construire la base de données "AUBONPIED".

Après une phase de connexion à Oracle express, éventuellement situé sur une autre machine, une fenêtre d'accueil apparait, permettant de créer une nouvelle base. Après avoir saisi un nom et une description pour notre base, la fenêtre suivante apparait :

Accueil

Catte première fenêtre est plutôt rassurante, on y retrouve en effet quelques uns des termes déjà employés dans ce site : dimension, variable, formule et relation. Si vous êtes un peu perdu, n'hésitez pas à refaire un tour par le glossaire.

Un petit clic droit sur "Dimension" nous permet de créer toutes les dimensions déjà décrites dans ces pages, à l'aide de la boite de dialogue suivante :

Dimension

L'onglet "General" permet de définir le type (identifiant, numérique, texte, ... (id, numeric, text, ...) de chaque dimension. L'onglet "Labels" donne la possibilité de saisir des noms courts et des noms longs pour chaque dimension. Ces informations seront utiles pour l'utilisateur. Les autres options sont utilisées pour les optimisations ainsi que pour créer manuellement des dimensions conjointes.

Un petit clic droit sur "Variable" et on peut créer les variables Nombre, TotalHT et TVA. Pour chacune d'elles, on indique les dimensions qui sont denses et celles qui sont clairsemées.

Variable

Ici, la variable TotalHT a pour dimension Temps (dense), Magasin et Reference (clairsemées).

Enfin, vous aurez deviné qu'un clic droit sur "Formula" permet entre autre de créer des formules. Définissons donc la formule TotalTTC :

Formule

A noter que le texte de la formule (ici "TotalHT*TVA") utilise un langage propriétaire que nous verrons dans l'étape 4.

Ouf, la structure de la base est maintenant constituée. La fenêtre principale permet de retrouver de manière synthétique les éléments de notre base OLAP.

Synthèse

Il faut maintenant remplir cette base avec les données, ce que je vous propose dans l'étape suivante.


Page précédente

Retour à l'étape 1

Page suivante


N'hésitez pas à me faire par de vos remarques sur ce site ou son contenu.

Les statistiques du site sont fournies par